04 janvier 2010

Angeline contre la RATP...

Aujourd'hui, cela fait un an que je travaille à Paris. Les bilans perso et pro sont bons: Ce qui n'allait pas à Annecy a été réglé grâce à ce retour en région Parisienne. Il y a cependant un point noir, et pas des moindres, à cette nouvelle vie, et ce point noir se défini en quatre lettres.

ratp

Quatre lettres pour résumer un calvaire quasi-quotidien. J'ai bossé, à la louche, 45 semaines en 2009 soit 225 trajets aller/retour Marne-la-Vallée/Paris. Sur ces 225, il ne doit pas y en avoir un dixième qui se soit passé sans encombres. Pas un dixième sans retard, lenteur ou attente. Et pour ce "service" public, je paye la modique somme de 100€ tous les mois, dont la moitié est heureusement prise en compte par mon employeur. Il reste 50€ à ma charge, pour un service pour lequel N'IMPORTE QUI, pour N'IMPORTE QUEL ENTREPRISE PRIVEE, crirait au scandale. 

  • Si sur 365 jours, votre connexion Internet ne fonctionne correctement toute la journée que 30 jours, vous continuez de payer 29€ par mois avec le sourire?
  • Si sur une semaine de vacances, on vous met dehors au bout de 3 jours, vous payez les 7 jours avec le sourire?
  • Si sur un sachet de 1kg de riz, vous vous retrouvez avec 225g, vous retournez chez Carrefour dépenser vos euros?

Alors POURQUOI, à la RATP, ça devrait être normal, acceptable et logique de (tenter de) voyager dans ces conditions?

Ces conditions, je ne veux plus les accepter en 2010. C'est ma bonne résolution. Problème: Je peux pas y faire grand chose. Mais au moins je peux essayer. Je peux le dire. J'ai le droit de trouver ça anormal, en tant que consommateur, client et usager d'un service payant

Je suis scientifique et cartésienne. Je sais que je ne vais pas faire changer les choses à moi toute seule, mais mettre des chiffres sur mon calvaire, ça, je peux le faire. Je vais donc essayer de lister, jour après jour, les désagrément FACTUELS de mon trajet. 

Je pars du constat de départ qu'il est sencé y avoir un RER toutes les 10 minutes, et que le trajet est censé durer 35 minutes. Je vais donc noter le temps que me vole la RATP tous les jours, en attente sur le quai d'une part et en retard sur le trajet d'autre part.

Très rapidement, je suis sûre et certaine que ces chiffres vont donner le vertige... Et pourquoi pas, à la fin d'un mois, de deux ou de trois, faire un travail de synthèse et envoyer mon analyse à la RATP, au président de la région Ile de France, à la mairie de Paris? Sait-on jamais?

En tous cas la RATP a fêté mon retour au travail sur les chapeaux de roues aujourd'hui...  Le trajet aller s'est passé comme sur des roulettes (ou plutôt comme il devrait se passer tous les jours, dans un monde où le père-noël existe...). Par contre, le retour a été digne d'une séance de caméra cachée. Arrivés sur le quai de Nation à 18h25, nous sommes montés dans un RER à... 19h20!!! Oh, ne croyez pas que c'était la grêve, que la gare était désertée, que aucun train ne circulait! Des trains, j'en ai vu passé beaucoup. Une bonne dizaine je pense. Aucun pour Marne la Vallée. Des Torcy, des La Varenne, des Boissy Saint Léger et même un Noisy-le-Grand. Aucun Marne-La-Vallée, et surtout pas d'explications! Quand un Marne-la-Vallée a été annoncé vers 19h, il est arrivé sur le quai... et a switché en Noisy-le-Grand! (Ascenseur émotionnel....). Ca a été la goute d'eau, j'ai remonté quatre à quatre les escalator et me suis rendue au premier guichet venu...

- Bonjour Madame, pourriez-vous m'indiquer l'heure du prochain train pour Marne-la-Vallée, cela fait 40minutes que j'attends, il n'y en a aucun et on ne nous explique rien...

- Oh, madame, ça ne doit pas faire 40minutes, où alors on vous a donné une explication et vous ne l'avez pas entendue

Elle consent tout de même à appeler je-ne-sais qui, qui annonce que le train sera là dans un quart d'heure...

55minutes au lieu d'une heure... La RATP m'a donc déjà volé 45minutes en 2010!

Je ne parle pas du trajet très désagréable avec une bande de jeunes poivrots qui ont hurlé des insanités en buvant de la Vodka jusqu'à Val de Fontenay... Car ça c'est un autre problème et la RATP n'y est pour rien ;-)

Posté par angelinemm à 22:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Angeline contre la RATP...

    Je ne sais pas si râler arrangera les choses. Excédée par les retards quotidiens de mon bus (voir l'absence de passage de bus indiqué dans les horaires), j'avais envoyé un mail de contestation aux TCL (Transports en Commun Lyonnais). Je suis arrivée en retard un nombre incalculable de fois à cause d'eux et j'ai passé des fins de journée à attendre 30 min un bus censé passer toutes les 10 mins. Sans compter qu'après c'est 25 à 40 min debout (surtout à aller), parce que du coup, tout le monde s'amasse et s'entasse. La seule chose qu'il m'ont répondu, c'est qu'ils mettraient à la rentrée (pas vu de différence), des mesures pour améliorer les choses, mais pas de dédommagement.

    Vive les transports en commun quoi ^^

    Posté par Lili, 04 janvier 2010 à 22:35 | | Répondre
  • Angeline, que te dire! J'ai vécu près de 10 ans de galère au quotidien en prenant le RER A (j'habitais pas trop loin de la station Neuilly-Plaisance). J'ai comme toi tenté de consigner les retards, les désagréments, les incidents, les problèmes d'affichage (et oui, quand ils annulent des RER, bizarrement, les affichages tombent en panne!), sans compter les RER directs qui ne s'arrêtent pas à Neuilly-Plaisance sous pétexte des "rafales" définies il y a 20 ans alors que depuis la population a exposé dans ce secteur... Bref, en quelques mois, j'avais une centaine de pages. Mon père a fait de même pendant 20 ans (!!), tout comme bien d'autres utilisateurs.

    Tout a été envoyé, diffusé, des pétitions ont été signées. Mais aucune amélioration constatée! Cela fait maintenant 3 ans que j'ai quitté le trajet du RER A et je revis. Certes mon trajet est toujours aussi long, mais je ne perds plus mon temps à errer sur les quais de la ligne A, ou collée au choix: aux vitres du RER en tentant de respirer, à mes compatriotes d'infortune (il y a une vraie intimité dans le RER A, non voulue...), au bord du quai en espérant pouvoir monter dans le RER A.

    Loin de moi l'idée de décourager ton initiative, mais sincèrement n'espère aucun résultat...

    Posté par chiloeplum, 07 janvier 2010 à 10:10 | | Répondre
  • Angeline,

    J'habite moi aussi sur la ligne A du RER et c'et vrai qu'il y a régulièrement des problèmes. Mais je tenais tout de même à te signaler quelques choses. Bien que tu paies 100€ par mois pour ta carte, sache que ce prix ne couvren pas la totalité du cout qu'engendrent le RER. Il y a certes du retard, et contrairement à ce que tu crois, si c'était une entreprise privée, celà n'arrangerait pas spécialement les choses. En Angleterre, les trains sont privatisés, et ce n'est pas forcément mieux. Il y a très régulièrement des derraillements et les prix sont nettement plus élevés. C'est vrai qu'il y a des dysfonctionnement, mais ce n'est pas en prenant un an le RER A que tu peux affirmer dire que c'est affreux comme mode de transport. C'est sur qu'il y a du monde, mais tu sais probablement que c'est la ligne qui transporte le plus de passager au monde et au vu de ça, je pense qu'il fonctionne correctememnt (même s'il y a des choses à changer). Je tiens également à te préciser que d'autres lignes sont bcp plus chaotiques comme le RER D. De plus, comme tu le dis, en étant cartisienne et scientifique tu comprends facilement que beaucoup de monde au même moment ça fait bcp de problèmes. Si tu prends le RER A plus tôt, je te garantis que tu as bcp moins de problèmes. Enfin, si vraiment tu penses que c'est un calvaire quasi-quotidien, tu peux toujours déménager à Paris, ou prendre ta voiture et là, tu jugera de l'efficacité du RER qui te cause tant de problèmes. Je tiens également à te signaler que le RER A est géré conjointement par la SNCF et la RATP, c'est donc un problème nationale et régionale, je t'invite donc à voter aux prochaines élections.

    Nicolas

    Posté par Nicolas, 13 janvier 2010 à 22:47 | | Répondre
  • Bonjour,

    J'ai survolé votre texte, un seul mot m'as interpelé ( la RATP vous vole du temps), mais vous croyez que vous êtes la seule à subir ça? à paris c'est ça la vie, tu trimes toute la journée et tu poirote avec le transport en commun, et tu supportes en plus les con au transport, à moins de faire comme moi: permis A obtenu et investissement dans une moto et vive le système "je me démerde" pour mieux vivre.

    Posté par MOUT, 15 avril 2010 à 03:24 | | Répondre
  • Moult, merci pour votre commentaire. Et pour y répondre: non, je n'ai bien sûr pas l'impression d'être la seule à galérer avec la ligne A. Nous sommes, il me semble, près d'un million à l'utiliser quasi-quotidiennement... Mais dans cet article, je ne parle que de mon exemple personnel, d'où ma formulation!

    Posté par Angeline, 18 avril 2010 à 00:26 | | Répondre
Nouveau commentaire